Promotion 2018

Mathilde, promotion 2018, EML

 

En classe de terminale, je n'avais pas d'idées très précises de ce que je voulais faire, la prépa me tentait mais me faisait aussi peur à cause de tout ce que j'avais entendu à son sujet (la compétition, le rythme difficile, la pression de la part des professeurs …), c'est pourquoi la CPGE de Vienne, avec son projet pédagogique (effectif réduit, suivi personnalisé) m'a tentée, en plus de l'excitation liée à l'expatriation ! Depuis que j'ai sauté le pas, je n'ai jamais regretté mon choix. J'ai vécu à Vienne deux des plus belles années de ma vie, avec une classe incroyable où le soutien et l'entente furent sans faille, avec des professeurs toujours à l'écoute et toujours encourageants, le tout dans des conditions de vie plus qu'idéales, la ville de Vienne étant absolument fantastique.

Mes deux ans à Vienne ont avant tout constitué une expérience humaine incroyable, en plus d'un excellent niveau académique et une stimulation intellectuelle constante. Et malgré le rythme très exigeant de la prépa, quel bonheur que de sortir s'aérer l'esprit dans un milieu inconnu où tout est à découvrir ! La Slovénie, la Pologne, la Slovaquie, la Croatie, la République Tchèque, autant de destinations riches vers lesquelles je ne me serais pas spontanément tournée si je n'en avais pas été si proche! L'Europe centrale nous a ouvert grand les bras !

Longtemps, on m'a demandé pourquoi ce choix, et la réponse ne m'a jamais semblé aussi évidente qu'après les oraux : après avoir vécu deux ans dans un bain linguistique étranger, les oraux de langues se sont très bien passés d'une part, mais c'est surtout à l'entretien que nous nous sommes très positivement démarqués ; et en rencontrant d'autres étudiants venant de prépa françaises, j'ai réalisé que nous avions été dans un cadre plus qu'exceptionnel et que nous avions été ”chouchoutés”.

J'ai non seulement appris à travailler, mais aussi à me responsabiliser et cela m'a beaucoup apporté à bien des niveaux. Aujourd'hui, je suis très fière et heureuse d'avoir intégré l'EM Lyon .

Le plus dur pendant ces deux années finalement, ça a été de partir.

 

 

Ludovic, promotion 2018, Skema

 

Choisir de faire une prépa est un choix audacieux, mais décider de la faire à Vienne l’est encore plus !

On dit tous que faire une prépa implique de mettre sa vie sociale de côté pendant ces 2 années, que l’on croule sous le travail donné et que cela peut s’apparenter au bagne. Mais tout cela ne s’est pas avéré être vrai à Vienne, et nous sommes maintenant beaucoup à regretter la fin de cette expérience.

Certes, la prépa nécessite des sacrifices, mais on peut et même on doit prendre du temps pour soi, pour sortir, faire du sport, des activités culturelles ou autre afin de tenir le rythme intense, ce qui est au passage l’occasion de découvrir Vienne, son cadre exceptionnel (la ville où l’on vit le mieux au monde), sa vie et sa culture. Il y a également un très grand avantage à faire cela, car pour ma part cela m’a donné du contenu unique pour les entretiens dans les écoles de commerce et permis de vraiment me démarquer par rapport aux autres. J’ai ainsi été dans les dix premiers de la liste d’admis d’une école, grâce à ma note d’entretien, durant lequel j’ai maîtrisé la discussion en parlant de Vienne.

Ce cadre unique de la prépa et son petit effectif qui permet aux professeurs de proposer une aide personnalisée ont été pour moi des conditions idéales pour préparer ces concours car elles ont permis de créer une ambiance très familiale propice au travail : la compétition entre les élèves n’existe pas, les professeurs sont vraiment en permanence disponibles pour nous aider même dans des cadres moins formels. La prépa de Vienne m’a également aidé à améliorer mon allemand grâce aux heures supplémentaires de cours, mais aussi car vivre dans ce pays germanophone est un excellent moyen pour progresser et ne pas perdre son niveau en allemand, ce qui permet d’avoir des notes écrites et orales supérieures aux autres.

C’est pourquoi faire ce choix de prépa a été une très bonne décision pour moi, elle m’a énormément apporté sur le plan intellectuel, dans les expériences vécues et les méthodes de travail et je regrette un peu qu’elle soit finie. La prépa de Vienne, la prépa autrement.

 

 

Elsa, promotion 2018, parcours franco-allemand, EM.Strasbourg

 

Lorsque je dis aujourd’hui que j’ai fait ma prépa au lycée français de Vienne, on me demande souvent d’un air surpris : « Mais pourquoi si loin, pourquoi à l’étranger ? Tu aurais pu aller à la prépa dans la ville d’à côté, qu’est-ce que cela t’a apporté de t’expatrier pour cette prépa-là ? ».

A la prépa de Vienne, j’ai eu la chance d’avoir d’excellents professeurs qui m’ont prodigué des cours d’exception, qui m’ont suivie et épaulée tout au long des 2 ans. Ils ont été d’un réel soutien que ce soit concernant l’enseignement, les obligations administratives, le moral… L’effectif réduit de notre classe permettait un suivi vraiment personnalisé, particulièrement bénéfique en langues et en outre cela nous a permis de nouer des liens forts au sein de notre promotion qui n’existent pas forcément dans d’autres prépas : c’était nous contre le reste de la France. Mon expatriation en Autriche a été l’une des expériences les plus fortes de ma vie : j’y ai appris énormément sur moi-même, j’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, je me suis enrichie de savoirs et d’expériences car la ville est en constante émulation culturelle et intellectuelle. C’est tellement facile de tomber amoureux de Vienne. Baigner dans une autre culture est un excellent moyen de s’ouvrir l’esprit et de voir le monde sous un nouvel angle, indispensable pour qui souhaite évoluer dans un monde d’entreprises ouvert à l’international.

Je ressors enrichie, plus sûre de moi et de mes savoirs, élève d’une école qui me plaît et que j’ai choisie, impatiente de revenir en Autriche.

 

Maximilien, promotion 2018, ESC Clermont

 

La prépa de Vienne a été pour moi l’expérience la plus bénéfique que j’ai eu l’occasion de vivre jusqu’à présent. Le fait de vivre à l’étranger m’a apporté une plus forte confiance en moi et la qualité de l’enseignement ainsi que la bienveillance du corps enseignant de  la prépa de Vienne m’a tiré vers le haut de manière considérable. Je remercie la prépa de Vienne de m’avoir accepté sur ses bancs pendant ces deux années qui resteront pendant longtemps les plus bénéfiques de ma vie.

 

Clémence, promotion 2018, Skema

 

Poursuivre mon cursus scolaire dans la classe préparatoire du lycée français de Vienne fut une expérience intense et extrêmement enrichissante.

Ayant eu mon baccalauréat scientifique en Normandie, je n'avais pas du tout envie d'entrer dans une classe préparatoire parisienne ni rouennaise. L'esprit compétitif et le rythme acharné de ces classes-là ne m'attirait absolument pas. Ma professeur d'allemand-section-européenne nous avait alors parlé de la classe préparatoire de Vienne, et trouvant cette idée originale et remarquable de partir à 17 ans à l'étranger pour faire ma classe préparatoire, je n'y ai pas réfléchi plus et je me suis alors retrouvée en septembre 2015 à Vienne.

J'ai tout de suite eu un coup de coeur pour cette ville splendide et ce cadre d'études remarquable. Les classes sont en petit effectif ce qui nous permet d'apprendre à notre rythme et d'avoir des professeurs réellement à notre écoute. C'est tout de suite comme une petite famille qui se crée et qui s'entraide tout au long de l'année et c'est cette mentalité-là que je suis fière d'avoir choisie. Les cours sont certes intensifs et les journées parfois chargées mais une fois l'organisation trouvée, vous pourrez facilement concilier vos études et vos activités extrascolaires.

Ces dernières me sont restées inoubliables, d'avoir ma petite vie viennoise à seulement 17 ans fut unique et j'ai pu profiter à 100% de la richesse qu'offre cette ville, de la beauté et la richesse de son histoire et de ses monuments, de la diversité de ses musées et des évènements sportifs ou culturels ainsi que de l'accueil chaleureux des Autrichiens et des autres nationalités. C'est aussi une réelle opportunité pour apprendre l'allemand et pouvoir en même temps pratiquer son anglais. Ce fut extrêmement bénéfique lors de mes oraux en école de commerce.

Lors de ces oraux, j'ai beaucoup parlé avec d'autres étudiants qui, eux, ont détesté la classe préparatoire. Bien au contraire, j'ai adoré cette expérience et je suis fière d'avoir réussi ce défi que je m'étais lancé.

Faire sa classe préparatoire à Vienne, c'est choisir un parcours d'excellence original et unique qui vous fera mûrir et qui vous apportera à la fois de nombreuses connaissances, mais aussi une grande ouverture d'esprit. Vous en garderez des souvenirs merveilleux tout en intégrant une très bonne école grâce à de formidables professeurs !

 

 

Vers le haut

Promotion 2017

Éléonore, promotion 2017, Toulouse Business School

 

Choisir de faire une classe préparatoire c'est faire le choix de vivre une expérience unique pendant 2 voire 3 ans. Si le rythme de travail est très soutenu et que l'on a parfois envie de baisser les bras, on finit par s'apercevoir que les efforts en valent la peine. Petit à petit, notre mémoire et notre culture générale se développent et nous donnent envie d'apprendre davantage.

 

Choisir de la faire à Vienne rend l'expérience encore plus particulière. Quitter l'entourage familial et ses "repères" permet d'apprendre à se connaître, de découvrir davantage de nouvelles choses et de s'ouvrir au monde, tout en étant encadré par une équipe pédagogique qui est certes exigeante, mais surtout très à l'écoute et toujours bienveillante. En fait, on quitte une famille pour en retrouver une nouvelle.

 

Si je tourne maintenant la page de la classe préparatoire pour entrer en école de commerce, ces deux années restent malgré tout gravées dans ma mémoire et je suis persuadée qu'elles m'aideront tout au long de ma vie, à la fois sur le plan personnel et sur le plan professionnel.

 

 

Maxime, promotion 2017, Skema

 

La prépa de Vienne a été pour moi une expérience extraordinaire. Les deux ans que j’ai passés à Vienne ont été certes 2 années très intenses au niveau du rythme de travail, mais également deux ans d’expérience personnelle dans un pays étranger qui m’ont permis de mûrir et d’apprendre à mieux me connaître.

 

J’ai beaucoup apprécié l’encadrement au lycée français de Vienne qui est vraiment excellent ainsi que l’atmosphère internationale de l’établissement. Les professeurs sont très sympas et se soucient beaucoup du bien-être individuel de chacun des élèves. L’ensemble des professionnels du lycée était pendant ces deux ans toujours à notre écoute, que cela soit pour des problèmes de logement, de transport, de santé ou autre. Ils ont fait beaucoup d’efforts pour nous faciliter la vie à l’étranger.

D’autre part, je pense que le petit effectif des classes (comparé à d’autres classes préparatoires en France) est un avantage majeur car il permet que les professeurs puissent consacrer plus de temps aux différents élèves, ce qui crée une certaine complicité entre les élèves et les professeurs et ce qui rend le travail ensemble plus agréable.

 

Puis en-dehors de la prépa, j’ai pu découvrir la capitale de l’Autriche qui offre de nombreuses possibilités pour enrichir sa culture personnelle grâce à des visites de musées, de théâtre, d’opéra etc., mais aussi pour se changer les idées dans de jolis cafés ou bars après des moments de travail intense.

 

Pour résumer : le choix de la prépa du lycée français de Vienne est un choix qui m’a permis de réussir, d’intégrer une école de commerce et d’avoir vécu deux ans d’expérience personnelle à l’étranger, donc c’est un choix que je ne regrette pas et que je conseille de faire à tous les futurs étudiants d’une classe préparatoire !