Promotion 2016

L'excellence de la formation, l'accompagnement personnalisé proposé par les enseignants, l'expérience humaine et les incroyables opportunités culturelles qu'offrent la vie à Vienne, ce sont les étudiants qui en parlent le mieux. Retour sur l'expérience d'élèves de la promotion 2016 :

 

 

Justine P., ESCP – promo 2016 :

 

"Partir faire ma prépa à Vienne a sans doute été l’une des plus enrichissantes décisions de ma vie ! J’ai choisi le Lycée Français par goût du voyage, du défi aussi, car je n’avais jamais mis les pieds en Autriche et ne parlais pas vraiment allemand… Passer deux ans à Vienne a été une expérience fabuleuse. 

 

Sur le plan académique déjà : la prépa est certes exigeante et requiert une bonne dose d’organisation, mais elle permet surtout une ouverture d’esprit extraordinaire, elle offre des défis intellectuels intenses et, au bout de deux ans, on ne peut qu’être fier du chemin parcouru ! Les méthodes acquises en prépa sont de réels atouts pour l’avenir. De plus, le suivi personnalisé offert à Vienne et l’investissement des professeurs qui sont toujours disponibles sont de vrais facteurs de réussite.

 

Mais la prépa à Vienne, c’est aussi et surtout vivre dans une ville dynamique, avec une offre culturelle inégalée, à deux pas de la Slovaquie, de la Hongrie ou de la Slovénie… l’occasion de s’échapper régulièrement des contraintes de travail pour n’en revenir que plus efficace à son bureau ! Vienne est également un petit paradis pour les amateurs de sport, avec tous ses parcs et sa périphérie propice au vélo ou la randonnée. Toutes les semaines, je m’accordais sans culpabilité au moins une sortie culturelle, à l’opéra ou au musée, et je faisais du sport très régulièrement : je reste convaincue que ces moments sont nécessaires pour s’épanouir en prépa et atteindre ses objectifs.

 

Rejoindre la prépa de Vienne est une expérience intense, tant sur le plan intellectuel que sur celui des découvertes et des rencontres ; elle permet d’apprendre à se connaître et de prendre conscience de ses forces. C’est également un excellent atout pour les concours : ce parcours qui sort des sentiers battus plaît aux écoles de commerce, et il m’a permis de gagner environ 1000 places à l’oral de chaque école que j’ai présentée (Edhec, EM Lyon, ESCP Europe), pour finalement intégrer une « Parisienne ». 

Je suis aujourd’hui certaine que jamais je n’aurais autant profité de mes années de prépa ailleurs qu’à Vienne. Le pari est réussi : si les appréhensions peuvent être présentes au début, elles s’effacent vite lorsque l’on réalise la chance que l’on a d’étudier dans un environnement qui offre d’innombrables opportunités culturelles et humaines."

 

 

 Camille F., Telecom – promo 2016

 

"Après avoir passé sept ans au Lycée Français et dans cette magnifique ville qu’est Vienne, j’ai décidé d’y rester pendant deux années supplémentaires. 

Étant aujourd’hui en école de commerce, j’entends beaucoup d’étudiants dire qu’ils ont détesté leur classe préparatoire : un enfer, une charge de travail beaucoup trop élevée, des professeurs indifférents… La classe préparatoire à Vienne c’est tout le contraire. Une charge de travail importante, certes, mais encadrée par des professeurs à notre écoute, des cours de langues renforcés dans un environnement international qu’est le Lycée et la ville de Vienne, la possibilité de faire des sorties culturelles, la possibilité d’aller visiter l’Autriche et ses pays limitrophes à un moindre coût, la possibilité de faire des rencontres avec des chefs d’entreprises et des conseillers économiques et/ou culturels ! 

 

Le Lycée Français nous accompagne dans ces deux années. Le corps professoral ne nous fait pas travailler mais travaille avec nous et nous aide à réussir et c’est ainsi que la promo 2016 et les promotions antérieures ont pu obtenir d’aussi bons résultats. C’est aussi grâce à la taille humaine de cette classe préparatoire et les liens qui se tissent entre les étudiants que ces années se passent dans la bonne entente et l’entre-aide. Tout cela a contribué à enrichir mon parcours, m’a permis de me démarquer aux oraux et d’obtenir l’école que je souhaitais avoir."

 

 

 

Francis R., Paris I – promo 2016

 

"Né au Chili d'un père chilien et d'une mère américaine, l'étranger m'a toujours fasciné.  

Intégrer la classe préparatoire du Lycée Français de Vienne m'a permis de réaliser ma toute première expérience d'expatriation et le succès y a été total. En langues évidement, puisque j'ai été amené à pratiquer quotidiennement l'allemand et l'anglais, mais aussi dans les autres matières où l'enseignement personnalisé dispensé par les professeurs m'a clairement fait progresser. Bien que je n’aie pas atteint mes objectifs lors des concours aux écoles de commerce, la classe prépa restera pour moi une réussite dans la mesure où elle m'a permis de consolider et d'étendre mes connaissances, mais aussi d'intégrer la 3ème année de Licence en Économie à l'Université Paris 1 Pantheon - Sorbonne grâce aux équivalences signées par les deux établissements."

 

 

 

 

 

 

Mathilde L., Kedge – Promo 2016

"Je m’appelle Mathilde Lesobre et j’ai fait mes deux ans de classe préparatoire en Autriche au Lycée Français de Vienne.

Pour revenir sur mon parcours, je commencerai à expliquer mon choix de partir là-bas. Sortant d’une classe Abibac (double diplôme franco/allemand du baccalauréat), je voulais poursuivre mon apprentissage de la langue allemande tout en faisant une classe préparatoire. Mon choix s’est donc naturellement orienté vers Vienne, d’autant plus que je savais qu’en intégrant cette prepa, nous serions en effectif réduit (pas plus de 25 par classe), ce qui facilite les échanges. J’ai vécu deux années incroyables, pleines en apprentissage et épanouissement. Loin d’une prépa stressante, la classe préparatoire de Vienne réussit à combiner bonne humeur et sérieux. Le corps enseignant est d’une grande qualité et toujours à l’écoute. Je faisais partie des élèves un peu moins bons, non pas faute de travail, je travaillais à un rythme assez dense (2/3 heures le soir et tous les weekends au moins 6 heures par jour, c’est ce qu’il faut pour réussir à mon avis), mais parce que les matières correspondent plus ou moins aux personnes. Le tout est de s’accrocher, de ne jamais baisser les bras. En cas de doute ou de ”coup de mou”, on savait que l’on pouvait compter sur nos enseignants, ils avaient toujours les mots qu’il faut. Parce que la classe préparatoire de Vienne, ce n’est pas seulement une prepa, mais une famille dont je suis contente d’avoir fait partie. Je suis actuellement à Kedge Business School, et j’en suis plus que ravie.

Merci à vous pour tout. "

 

 

 

 

 

PROMOTION 2014

Die classe prépa in Wien zu machen war zweifellos eine meiner besten Entscheidungen. Es waren zwar zwei anstrengende Jahre, in denen ich sicherlich nicht unterfordert war, aber ich habe in dieser Zeit so viel gelernt. Damit meine ich jetzt nicht nur das theoretische Fachwissen, sondern auch viel Persönliches: was einen anspornt, wozu man fähig ist, wie man an Selbstvertrauen gewinnen kann. Dies war nicht zuletzt dank der wundervollen Lehrer möglich, die einen stets zur Seite standen und einen förderten. Ich kann nicht genug betonen, wie bereichernd diese letzten Jahre waren! Wir waren eine kleine Klasse (etwa zwanzig Studenten), lebten in einem außerordentlichen Umfeld (makellose Klassenräume, von Parks umgeben, und ganz zu Schweigen von Wien selbst!), und haben zusammen eine intensive Zeit erlebt.

Stella V., Em Lyon.


Après avoir passé toute ma scolarité dans un établissement parisien, pourquoi ai-je choisi de m'exiler à Vienne pour y faire ma prépa?

La réponse à cette question est devenu une évidence pour moi, et ce pour plusieurs raisons.

La prépa du Lycée Français de Vienne offre un taux d'encadrement qui rompt avec l'anonymat des grandes classes préparatoires classiques. Les professeurs t'accompagnent le long des deux années et te donnent les moyens de réussir. La qualité des cours et le niveau global d'enseignement forment un cadre intellectuel très stimulant qui te permet de viser les meilleures écoles de commerce de France.

Surtout, la ville de Vienne est un cadre idéal pour réaliser ses études. J'ai souvent reçu la remarque suivante: "Avec l'emploi du temps  et la charge de travail que tu as en prépa, tu n'as sûrement pas le temps de profiter de Vienne". Personnellement, j'ai pu concilier travail et découverte de l'Autriche.

Dans mon cas, les sept années d'allemand que j'avais effectuées à Paris avant la prépa ne m'avaient pas apporté une véritable connaissance de la langue — et je suis arrivé à Vienne avec un niveau peu élevé en allemand. Le fait d'avoir passé deux ans dans un pays germanophone a fortement augmenté ma capacité à m'exprimer en Allemand — et cela s'est traduit par de bonnes notes en langue aux concours. Vienne, c'est aussi une qualité de vie inégalée en Europe avec une vie culturelle intense. Pendant les weekends, pour prendre une pause entre sa dissertation d'économie et sa contraction de texte, il est possible d'aller au Belvedere ou au Stadtpark pour se promener — ou s'il fait chaud, il même possible d'aller se baigner dans le Alte Donau. Bien sûr, la prépa est très chronophage et nécessite un investissement important, mais elle n'empêche pas de profiter de Vienne.
Ce choix de parcours m'a permis de me distinguer des autres étudiants lors des d'entretiens, mais cela a surtout été une expérience humaine et culturelle que je n'aurais pas eu en France. Certes, je suis arrivé à Vienne avec quelques appréhensions, mais je peux maintenant affirmer avec certitude que je n'ai aucun regret après ces deux ans — et qu'il s'agit sans doute de deux des plus belles années de ma vie.

Philip B., Télécom Ecole de Management.


Après avoir passé 6 ans en Allemagne, en étant scolarisé au lycée Jean Renoir de Munich, je souhaitais poursuivre mes études à l'étranger tout en restant dans le système scolaire français. Je connaissais déjà la ville et j'avais eu l'occasion de visiter le lycée lors d'un voyage scolaire et j'appréciais l'environnement

Je suis persuadé que le suivi individualisé des élèves par les professeurs est le principal atout de la classe préparatoire de Vienne. En effet le fait d'être peu nombreux permet aux professeurs de mieux cerner les forces et les faiblesses de chacun et de personnaliser, autant que faire se peut, leur enseignement.

Le fait d'être à l'étranger crée une solidarité entre les étudiants, qui ne se retrouve pas forcément dans les classes préparatoires français dans lesquelles la concurrence est exacerbée. Un vrai esprit de groupe se crée et permet de surmonter les moments de faiblesses, qui sont le lot de tous les élèves de classe préparatoire.

Les deux années de classe préparatoire demandent des efforts considérables que ce soit sur le plan physique ou mental. On en sort exténué mais surtout satisfait, la prépa permet d'en apprendre beaucoup sur soi même, sur ses limites, sur ses capacités

Choisir la classe préparatoire de Vienne c'est faire le choix de vivre une expérience inédite dans une ville culturellement enrichissante et dans un pays à part en Europe. Il s'agit également d'une décision rationnelle permettant de se différencier des étudiants de classe préparatoire lambda et qui donne un réel avantage aux oraux. Dire que l'on a fait sa classe préparatoire à Vienne en Autriche suscite toujours un intérêt marqué de la part des jurys qui systématiquement y voient la marque d'un esprit ouvert, d'une capacité à prendre des risques et se lancer dans l'inconnu. Autant de qualités extrêmement appréciées en école de commerce.

Choisir Vienne c'est la certitude de n'avoir aucun regret.

Edouard W., Neoma.

 

 

Promotion 2013

Très peu d’élèves sortent de classe préparatoire en disant qu’ils viennent de passer deux bonnes années. Pour ma part, je n’ai aucun problème à le dire. Après avoir effectué un an en prépa militaire en France, je suis retourné au Lycée Français de Vienne où j’avais passé ma première et ma terminale afin d’y suivre les cours de CPGE dans une atmosphère de travail complètement différente. Cette classe possède de nombreux avantages comparée aux prépas en France (classe à taille humaine, cadre international, implantation au coeur de l’Europe...) et c’est une véritable pépite à présenter lors de vos oraux : beaucoup d’examinateurs sont intéressés par l’aspect culturel qu’offre Vienne et c’est un véritable plus de pouvoir en parler quelques minutes. Faire sa classe préparatoire à l’étranger n’est pas chose banale et cela intrigue beaucoup lorsque l’on en parle. C’est une formidable opportunité à saisir, tant sur le plan scolaire que personnel et que je recommande à toutes et à tous !

Thomas M., Grenoble Ecole de Management.

Promotion 2012

Le climat particulier d’une classe à taille humaine est ce qui contribue le plus amplement à la qualité de l’enseignement et du suivi pédagogique au sein de la prépa de Vienne. En l’occurrence, c’est certainement ce qui m’a permis de me retrouver aujourd’hui à HEC Paris.

Pour nombre d’entre nous, la prépa à Vienne représentait à la fois un défi - nous étions même quelques-uns à ne parler que très peu ou pas du tout allemand – et un très bon compromis. J’y ai trouvé ma place en tant qu’ancienne de l’Ecole française de Belgrade, où j’avais passé près de quinze ans, avant d’obtenir mon Baccalauréat à Budapest.

Avec le recul que je peux aujourd’hui avoir sur les concours, je dirais que les jurys des écoles de commerce valorisent avant tout une certaine maturité, qu’ils retrouvent ou non chez le candidat. En cela, la prépa de Vienne est une expérience inégalable. Elle permet de se forger un tissu véritablement international de contacts, et de développer ce côté débrouillard qu’acquièrent généralement les étudiants venant de loin pour découvrir un pays a priori inconnu. Il ne faut, à mon avis, pas hésiter à se construire un parcours quelque peu atypique.

Venir faire sa prépa à Vienne signifie concrètement que l’on va parler français en cours, allemand dans sa vie quotidienne, anglais ou espagnol avec d’autres étudiants au foyer, et enfin serbe, polonais ou vietnamien avec ses parents. On ira aussi à des bals. On visitera éventuellement Bratislava, Prague, Budapest et le Tyrol. Tout cela peut assez élégamment étoffer un CV.

Mina J., HEC.


Après avoir passé cinq ans en Allemagne, dont deux ans au Lycée Français de Düsseldorf, continuer mes études à la fois dans le système scolaire français et à l'étranger - qui plus est dans un pays germanophone - me paraissait tout à fait cohérent. Pourtant, intégrer une classe préparatoire ECE après un bac S ne s'est pas révélé chose facile, car je n'avais jamais étudié l'économie auparavant. Je pense que le fait d'être en petits effectifs s'est avéré être un atout considérable, puisque grâce à nos professeurs très investis dans leur travail, j'ai pu rapidement rattraper mes lacunes. Selon moi, le suivi personnalisé des élèves par les professeurs est en effet la marque de fabrique de la classe préparatoire de Vienne. Un tel lien ne peut être créé dans des classes de 40. Les deux années de classe préparatoire demandent un effort considérable - tant sur le plan intellectuel que physique - et se sentir encouragé est stimulant pour le travail. Qui plus est, Vienne offre un environnement tout à fait adapté à la vie d’étudiant en classe préparatoire. C’est une ville tranquille mais à la vie culturelle bouillonnante, qui, si l’on s’y intéresse de près, peut-être d’une grande aide au moment des entretiens. Avoir le courage de choisir un parcours atypique en faisant une classe préparatoire à Vienne permet clairement de se démarquer des autres étudiants français. C’est montrer que l’on est capable de prendre des risques mais aussi « d’innover » en choisissant une prépa récente et encore mal connue par certains. En ce qui me concerne, le pari a été gagné puisque je suis désormais élève à l’ESCP Europe. Avec du recul, avoir été élève dans la classe préparatoire du Lycée Français de Vienne est un choix que je ne regretterai jamais, bien au contraire. 

Marie M., ESCP-Europe.


Da ich das ABIBAC am Lycee Jean Renoir in München absolviert habe, stellte die Prepa in Wien eine der Möglichkeiten für mich dar. Und ich bereue meine Wahl nicht. Das Wort "Prepa" hörte sich für mich abschreckend an. Aber mit der richtigen Einstellung und der Unterstützung von den Lehrern habe ich es geschafft, gute Resultate zu erzielen. Das Tolle an der Prepa in Wien ist die Nähe zwischen Lehrern und Schülern. Da man eine kleine Gruppe ist, können sich die Lehrer die Zeit für jeden nehmen, um seine Stärken und Schwächen zu erkennen, damit er sich weiter entwickeln kann. Hinzu kommt, dass man mit Wien in einer wundervollen Stadt studieren kann. Dies ermöglicht einem, sich persönlich und kulturell weiter zu entwickeln, was bei den mündlichen Prüfungen für die Grandes Ecoles ein besonderer Pluspunkt ist.

Youssoupha C., ESC Toulouse  


Faire ma classe préparatoire à Vienne alors que je venais de Strasbourg fut une expérience qui m'a fait valser durant deux ans sur le plan tant culturel que linguistique. Klimt, Mozart, Sissi et la langue de Goethe n'ont plus de secrets pour moi ! Aussi délicieuse qu'une Sachertorte, Vienne offre un cadre de vie idéal pour réussir ses concours sans trop de stress. Ville de départ vers les grandes capitales européennes, elle m'a offert la chance de découvrir des villes comme Budapest, Prague (en voyage d'études avec ma classe) ou encore Bratislava ! Il ne vous reste plus qu'à faire vos valises et venir découvrir à votre tour les trésors inestimables que recèle cette capitale.

Fanny W. - Inseec / Promo 2012.

Promotion 2011.

Etudiant de la première promotion 2008-2009, le choix de la classe préparatoire du lycée français de Vienne a été pour moi un véritable pari. Il s’est avéré gagnant puisque j’ai intégré la promotion 2014 de l’ESSEC.

J’ai toujours été convaincu que cette prépa pouvait mener à l’excellence. En effet, les professeurs ont su instaurer un climat de travail qui a donné confiance aux étudiants durant leurs années de classe préparatoire et au moment des concours. Le leitmotiv était réellement d’exploiter au maximum le potentiel de chacun avec notamment un retour précis et efficace sur le travail fourni.

L’avantage d’étudier à Vienne est aussi d’évoluer dans un environnement riche tant sur le plan culturel que linguistique. Cela permet une expérience totale en classe et en dehors. Mes camarades et moi avons profité de cet enrichissement personnel et intellectuel qui nous caractérise aujourd’hui et qui est très valorisé pour la suite de notre cursus, ce dès les oraux des grandes écoles.

A mon sens, la prépa de Vienne est un tremplin pour des élèves curieux qui aiment relever des défis. J’y ai vécu des années d’amitiés, de travail et d’épanouissement et j’encourage des étudiants motivés à prendre ce chemin original. J’ai été ravi de participer à la construction de ce projet  comme je serai fier d’épauler les générations futures.

George C., Essec.


Das Studium an der Prépa des Lycée Français de Vienne, das wie in jeder guten Prépa sehr anspruchsvoll ist, hat mir nicht nur erlaubt, in einer der besten französischen Grandes écoles aufgenommen zu werden. Es hat mir vor allem erlaubt festzustellen, dass man "spielend" mit Unmengen an Arbeit fertig werden kann, wenn man sich nur gut organisiert und die Hilfe der Professoren annimmt. Tatsächlich ist eine der Besonderheiten dieser Prépa nämlich, dass die Lehrer großen Wert darauf legen, einen guten Umgang mit ihren Studenten zu pflegen und auch stets versuchen auf jeden Einzelnen einzugehen. So werden mögliche Probleme der Studenten schneller behoben, was ihnen wiederum erlaubt, sich der Erkundung der österreichischen und Wiener Kultur zu widmen oder anderen Interessen nachzugehen. Mir persönlich werden die zwei Jahre in dieser Prépa auf jeden Fall sehr positiv in Erinnerung bleiben ».

 

Florence K., Audencia.

 


 

Vienne m’avait tellement plu pendant mes deux années de lycée  que je n’ai pas longtemps hésité à tenter l’aventure de la classe préparatoire au Lycée Français de Vienne.  Je n’ai jamais regretté ce choix : ce fut pour moi l’occasion d’approfondir mes connaissances de la langue allemande, de la culture autrichienne et enfin, luxe que l’on ne peut pas s’offrir dans les prépas « classiques »,  de ne jamais arrêter la pratique du rugby. La classe préparatoire de Vienne c’est l’assurance d’un suivi personnalisé par des professeurs très impliqués, d’un parcours culturellement très enrichissant et surtout d’une carte de visite extrêmement  avantageuse au moment des oraux. Elle vous mènera là où vous voulez aller, à condition de vous en donner les moyens. 

Alexis R., ESC Toulouse.

 


 

Aujourd’hui étudiante en école de commerce, je me remémore régulièrement mes années de classe prépa. En effet, mes deux ans passés au lycée français de Vienne ont été, pour moi, une expérience unique. Unique, car j’ai pu découvrir un endroit idyllique, avec un accès à la culture (opéra, musées, sorties...) ; à de nombreux loisirs (la proximité des stations de ski, le Danube où se baigner l'été...) ; et aux voyages (pays frontaliers). Mais aussi car j’ai rencontré des personnes fantastiques grâce à l’école et à la vie dans le studentheim ! 
Pour finir, le lycée français de Vienne m’a permis, outre le fait d’intégrer une école de commerce, d’améliorer mon niveau de langue et de me développer personnellement.

Léna B., ESC. Pau.

 


J’avais choisi la classe préparatoire du lycée français de Vienne dans l’espoir d’allier la formation prépa à la découverte d’une autre culture. Finalement j’ai rencontré des personnes aux parcours atypiques, ouvertes sur le monde, et découvert une culture riche dans un environnement unique. Non seulement  la localisation de la prépa offre de nombreuses opportunités pour voyager dans les pays de l’Est, mais la qualité de la formation est aussi un véritable atout lors des concours. Enfin, faire sa prépa dans un pays germanique facilite énormément l’apprentissage de la langue allemande.

Jenna P. EDHEC.

 


"Was ich persönlich an der Prepa in Wien sehr geschätzt habe ist, dass der Unterricht in einem relativ kleinen Rahmen stattgefunden hat. Dies ermöglichte, auf die Stärken und Schwächen jedes Einzelnen einzugehen, wodurch wir auf hervorragende Weise auf die Aufnahmeprüfungen in den Grandes Ecoles vorbereitet wurden. Auch die Tatsache, dass diejenigen, die Deutsch als Muttersprache hatten oder ein ausgezeichnetes Nivau hatten, speziell gefördert wurden, zeichnet die Wiener Prepa besonders aus.“

Christine G., Skema.

 


La classe préparatoire au lycée français de Vienne ne ressemble à aucune prépa française. C'est une classe toute jeune et dynamique située en Autriche, ce qui favorise les langues, la culture et l'originalité de ses étudiants. La proximité avec les professeurs et entre les élèves permet une solidarité du groupe et un accompagnement personnalisé des étudiants. Chacun peut donc y trouver sa place, apprécier la culture viennoise, et tout ceci nous a permis de ne pas nous renfermer sur nous-mêmes et de penser à d'autres choses qu'aux khôles du jeudi soir ou aux tests du samedi matin, avec des pique-niques sur le Danau Insel ou le sport, etc.Lorsque je parle de mes 2 années de classe préparatoire au LF de Vienne à mes camarades d’Audencia, beaucoup m'envient et me rappellent la chance que j'ai eue  d'y être.


Benjamin D., Audencia.


Die Vorbereitungsklasse in Wien ist äußerst vorteilhaft, denn die Stimmung, in der die Studenten lernen, ist ganz anders als in den anderen Vorbereitungsklassen. In Wien besteht die Vorbereitungsklasse aus wenigen Studenten, die aus diesem Grund prima zusammen arbeiten können. Die Lehrer sind umso hilfsbereiter und stehen einem immer mit gutem Rat zur Seite. Außerdem kann sich ein Student dieser Klasse sicher sein, dass er seine Fremdsprachenkenntnisse sehr verbessern wird und das nicht nur, weil er in Österreich lebt, sondern auch weil der Sprachunterricht am Lycée Français de Vienne sehr fortgeschritten ist.

Jonathan B., Euromed.